IMG_6534La gestion de votre temps implique nécessairement une meilleure gestion des pauses. Dans notre société occidentale, la pause fait partie de la culture d’entreprise. « C’est l’heure de ma pause » ou encore « je prends ma pause et je reviens… » sont des formules familières.

Une fois de plus, la pause, qui fait partie intégrante d’une bonne gestion du temps, est très mal utilisée. Beaucoup parlent de travail ou de soucis pendant leurs pauses. Trop de managers « profitent de la pause » pour faire des mises au point devant la machine à café… Ce n’est pas du cynisme. Ca leur paraît naturel, car productif.

Détendez-vous !

Se pauser, c’est penser à autre chose, c’est prendre du recul, c’est oublier tout le reste… Les pauses efficaces sont nourries de discussions non professionnelles (cinéma, sport, horoscope, loisirs, éducation, …). Et contrairement aux idées reçues, c’est cette déconnexion qui permet d’attaquer le travail avec une nouvelle énergie, un regard plus aiguisé et plus pragmatique.

Lorsqu’on respecte une pause programmée, notre cerveau ne s’y trompe pas : il sait en profiter… Il va se mettre en condition pour mieux attaquer ce qui l’attend. La pause doit donc être planifiée à l’avance. Une pause obligatoire « par épuisement » est moins efficace et nécessite plus de récupération qu’une pause préventive.

Evitez également « la pause à rallonge », qui est la petite amie de la procrastination. Une pause trop longue rend le retour au travail difficile, en particulier s’il faut retrouver un certain degré de concentration. Elle est souvent trop courte pour permettre au corps de se régénérer… Elle est donc consommatrice d’énergie, sans bénéfice.

Voici quelques interrogations personnelles qui vous permettront de trouver VOTRE pause efficace :

Quelle est la durée la plus juste pour moi ? En d’autres termes, à partir de combien de temps la pause devient nuisible pour mon travail ?
Qu’est-ce qui me ressource le plus ? (écouter de la musique, respirer profondément, lire des histoires, discuter, téléphoner aux enfants, etc.)
Une pause en solo est-elle plus profitable, pour moi, qu’une pause en groupe ?
Quels sont les meilleurs moments de la journée pour marquer mes pauses ?
Existe-t-il un endroit où je me sens particulièrement bien pour prendre mes pauses ?
Existe-t-il des pensées particulières (rêve éveillé, voeux, etc.) qui me sont bénéfiques, et que je peux provoquer rapidement ?

En ce qui concerne le dernier point, il existe des méthodes simples, qui permettent de se placer instantanément dans un état de quiétude, provoqué par des pensées positives ou des souvenirs agréables. La plupart des gens apprennent ces techniques en 2 séances de coaching ou d’hypnose.

Bref, votre corps et votre esprit ne sont pas des machines qui chauffent et qu’il faut stopper au seuil de l’explosion… Votre corps est votre meilleur ami. Un partenaire pour la vie. Vous avez le pouvoir de le contrôler, de le convaincre, de le forcer, mais si vous en abusez, il a tendance à se rebiffer (fatigue, douleurs, maladresses…). Votre esprit a également besoin d’attentions particulières (spiritualité, art, émotions, rêves…) en cas de manque, il se rebiffe également (actes manqués, troubles de la mémoire, stress, angoisses…).

« Un esprit sain dans un corps sain », n’est pas une simple expression, c’est un mode de vie qui prend tout son sens avec le temps…

N’oubliez pas que vous ne gérez pas LE temps, mais VOTRE temps. Nourrissez subtilement votre corps et votre esprit quotidiennement, et de façon plus généreuse pendant le week-end. VOTRE gestion du temps s’en trouvera améliorée.

Source: Time Coach

 

Prendre rendez-vous en ligne

Pin It on Pinterest

Share This