Je ne pense pas à respirer, je ne respire pas lorsque je parle, je me surprend souvent en apnée dans la journée, je me sens stressé, j’ai l’impression de retenir inconsciemment ma respiration, j’ai des douleurs dans le ventre, j’ai mal au dos et aux épaules, mon cerveau est envahi par des pensées parasites etc… 

 

Voici ce que j’entends régulièrement dans mon entourage et surtout lors de mes entretiens en consultation.

 

Le stress

Vous vous sentez concerné ?

Voici un exercice de respiration très simple à mettre en place dans votre quotidien et à partager avec vos proches.

Offrez-vous la possibilité de tester cette technique sur quelques jours pour en constater les multiples bénéfices :

  • Diminution du stress
  • Clarté mentale
  • Détente musculaire et corporelle
  • Sensation de légèreté

 

 

Je préconise également cet exercice aux personnes qui me consultent dans le cadre d’un arrêt du tabac ou des compulsions alimentaires pour gérer leur poids de forme.

Bien que la respiration fasse partie des fonctions vitales et soit gérée par le cerveau reptilien, nous avons parfois besoin, tel un ordinateur,  de modifier certains de nos paramètres afin de gagner en confort et en efficacité.

L’inconscient sait ce qui est bon pour nous,  et il va garder en mémoire cette nouvelle technique de respiration, plus vous pratiquerez régulièrement et plus les choses se feront naturellement…

 

Technique de rythme de la respiration :

Installez-vous, assis confortablement, les pieds bien au sol et le dos droit, faites une profonde expiration en vidant vos poumons le plus longtemps possible par la bouche entre-ouverte.

Ensuite faites des respirations abdominales en inspirant par le nez pendant 5 secondes en faisant rentrer l’air dans votre ventre, puis expirez par la bouche entre-ouverte en contrôlant légèrement la sortie de l’air entre les lèvres. Cela fait 6 respirations par minutes pendant 5 minutes.

Munissez vous d’un chronomètre ou d’une application Smartphone telle que le « respiro guide » que vous pouvez régler en fonction de vos capacités respiratoires et faire évoluer. De plus un accompagnement sonore vous y est proposé, style « bruit des vagues ».

A pratiquer 3 fois par jour  de préférence :

  •  une fois le matin au réveil avant le petit déjeuner, c’est la séance la plus importante qui va permettre de diminuer la production de Cortisol (hormone du stress), qui, produite en abondance réduit les capacités de réflexion et de décision. Les effets de cet exercice durent 4 heures environs.
  • pratiquez la deuxième séance avant le déjeuner, vous prendrez ainsi du recul sur les évènements de la matinée, vous conserverez votre clarté mentale et vous atténuerez ainsi l’effet du 2ème pic de cortisol de l’après déjeuner.
  • organisez la troisième séance en fin d’après midi ou début de soirée. Elle est capital pour aborder la fin de journée et passer une bonne nuit.

 

Le cerveau

15 minutes par jour pour vous sentir détendu et gagner en sérénité dans tous les domaines de votre vie !

nec quis, sed Nullam ut sit massa pulvinar eleifend ante. id

Pin It on Pinterest

Share This